Unit-E

Critiques de séries telles Friday Night Lights, Skins, LOST, Desperate Housewives ou enore Veronica Mars.

14-01-09

True Blood épisode 1.12 (season finale)

trueblood1 trueblood2 trueblood3

Voilà, on a la réponse : la surenchère ne correspond pas à True Blood. Vous pensiez que j'allais dire "on a la réponse : on sait qui est le tueur" :)
Techniquement non, on savait depuis l'épisode précédent (j'avais émis une hypothèse, rectifiée, le concernant dès l'épisode 10) et le problème de cet épisode vient de là en fait. Déjà l'épisode commence de la pire des façons puisque le tueur, Drew Marshall, est dans la prison où Jason est faussement enfermé pour les meurtres de ce premier. S'ensuivent des dialogues ultra-faciles avec Sookie qui dit qu'elle est à deux doigts de trouver qui est le tueur alors qu'il est derrière eux sans qu'ils savent que c'est lui. Ca m'a fait penser à Dexter tellement on joue sur l'aspect ironique du truc où des personnages parlent au serial killer sans le savoir. À partir de là, l'épisode continue dans la médiocrité : un conflit Sookie- serial killeur assez parodique terminant sur un baiser passionné entre elle et Bill. Puis un cliffhanger qui n'a pas l'haleine des précédents : autant le dire tout de suite, ce season finale de True Blood est moyen.

Commencons par ce qui est du tueur. J'ai pas du tout aimé donc. Je trouve que la série savait plus au moins maintenir le suspense dans ses premiers épisodes mais a perdu le fil avec le temps. Vu que le mystère tournait simplement autour d'une simple révélation (nous donner l'identité du meurtrier donc), on a pas eu quelques chose de très réussi, ni de très haletant à partir de l'épisode 7.
On va plus loin, l'intrigue passe du moyen au parodique avec cet épisode qui joue beaucoup trop sur les conventions du season finale : on met l'héroine en danger, on lui sauve la vie, elle s'en sort indemne. Donc bon, la série n'utilisant pas assez son ambiance particulière, l'intrigue m'a paru trop soporifique et ne correspondait pas au ton du show. Déception. Espérons qu'ils évitent le coup d'un nouveau mystère sur un serial killer pour la saison 2 parce que cela n'a pas été maîtrisé.

En attendant, évidemment, Marshall étant le tueur, Jason est libéré. Il voit cela comme un cadeau du ciel donc compte faire quelque chose de spécial de sa vie. À ce titre, j'ai adoré le "that must have kept you busy" de Sookie quand Jason lui dit qu'il a passé du temps dans sa cellule à réfléchir aux conneries qu'il a faites : du second-degré dans True Blood, j'adhère.
Cette partie avec Jason était assez bonne. Par contre, tout ce qui concerne la morale du "quand tu crois que tu connais quelqu'un" vu que la rousse s'est fiancée au serial killer sans le savoir était mal gérée. Surtout que de mettre cela en parallèle avec des ébauches d'intrigue comme le fait que chacun garde des secrets (Sam étant le shape shifter, principalement), c'était moyen et facile.

Dans le mauvais, il y aussi Bill malheureusement. J'ai pas trop compris comment il s'est retrouvé chez Sookie, il y était peut-être à la base mais il la quitte après que le tueur y ait mis le feu. Donc il se brûle mais guérit à temps pour embrasser Anna Paquin. Y avait mieux à faire comme fin ...

L'autre intrigue de l'épisode c'est qui concerne le femme qui héberge Tara. Là aussi, c'était moyen. Ca manque de convaincre et on se demande ce que ça fait dans un season finale : en gros, l'assistante sociale dit à Tara qu'elle doit trouver ce qu'elle veut faire de sa vie et elle rencontre un mec hébergé lui aussi. Par contre, on relance les questions concernant le personnage quand on apprend que l'assistante sociale et Sam se connaissent. Sauf que là aussi on ressort un gros cliché du season finale : la révélation comme quoi la femme instable connaît le gentil.
Ah oui, et elle parle aux cochons. (d'où son instabilité psychologique)

En bref : On retombe dans la parodie et le final est encore moins bon que ce à quoi je m'attendais. Bref, attendons la saison 2 pour quelque chose de plus construit.

Un court bilan de la saison avant l'article complet : Elle a connu des hauts et des bas. Beaucoup de bas, en fait. Mais j'accorde que c'est plus difficile de dire qu'un épisode de True blood est réellement mauvais avec cette ambiance qu'elle s'est construite et qui la rend envoutante, malgré les intrigues douteuses sur une grande partie de la saison (le V, la relation Bill / Sookie, la mère de Tara).
Cela dit, il y a des problèmes d'écriture : les intrigues trainent trop en longueur. Mise à part les métaphores autout des vampires, la saison reste assez vide mais les personnages deviennent facilement attachants.

Posté par _Red à 05:54 PM - True Blood - Saison 1 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire