Unit-E

Critiques de séries telles Friday Night Lights, Skins, LOST, Desperate Housewives ou enore Veronica Mars.

19-12-08

Damages épisode 1.04

Le meilleur épisode de Damages jusque là. C'est de la tuerie tout simplement puisqu'on ne s'ennuie à strictement aucune scène et rares sont les séries qui arrivent à relever ce pari-là. Un excellent épisode donc, encore une fois dédié à Katie Connor et force est de constater que plus je regarde Damages plus j'aime ce personnage qui a autant sa place que Ellen ou Patty dans la série. Même plus que Ellen a certains moments qui sert simplement à épauler sa belle soeur dans cet épisode qui sert de nouveau témoignage contre Arthur Frobisher grace à des flashbacks qui reviennent sur ce fameux 19 juin 2002 quand Katie avait rencontré Grégory.

L'épisode précédent était simplement un épisode de transition et je m'étais plaint que l'histoire n'avance pas mais on avance beaucoup dans cet épisode qui est surtout basé sur le développement de l'affaire Frobisher plutôt que la psychologie des personnages. On commence l'épisode avec des flashbacks de la soirée où Katie a fait la rencontre de Grégory à la veille d'un entretien important pour son futur job. À ce titre j'ai adoré la réplique de Grégory "à quoi ressemblera Katie connor dans cinq ans ?" alors qu'ils se défoncent la gueule en pleine nuit la veille de ce fameux entretien qu'a Katie et qu'on voit en parallèle le déroulement des péripéties cinq ans après. C'est encore un épisode qui joue sur le leitmotiv du show : la confiance. Et on le voit avec le personnage de Grégory qui manipule Katie et dans le passé et dans le présent.
Dans le présent, les retrouvailles entre Katie et lui débouchent sur une fausse révélation de la part de Gregory Malina : ce dernier avoue à Katie que l'homme avec qui Arthur était dans la limousine en 2002 était un certain Luke Richards alors qu'on découvrira dans le témoignage plus tard que ce n'était pas le cas grâce à une photo que lance Fiske et qu'avait Patty sans la montrer ni à Ellen ni à Katie.

À partir de là, plus personne n'est digne de confiance dans cette affaire puisque de un, Patty ne faisait qu'anticiper la prochaine offre de règlement du camp Frobisher et de deux Gregory a menti au sujet de l'homme de la limousine pour des raisons qu'éclaircira la suite de la saison. Au milieu de tout ça, on a envie d'avoir pitié pour Ellen qui tombe à plein nez dans le piège de Hewes qui la considère comme une associée naive en tous points. Puis c'est ce qu'elle est et c'est peut-être le problème de ce personnage à ses débuts c'est qu'elle est beaucoup trop passive même si elle connaîtra une évolution de qualité par la suite.

Tout le suspense autour du témoignage est excellent. Entre les touches d'humour dissimulées dans un ping-pong verbal fascinant, l'épisode montre à nouveau que la série maitrise parfaitement son sujet et les acteurs sont à nouveau excellents même si Rose Byrne a toujours du mal à se montrer présente quand c'est les autres personnages qui sont mis en avant. Mais la suite de la saison sera plus concentrée sur ce personnage ce qui est une excellente chose. Puis je le répète, l'actrice qui joue Katie Connor est excellente dans chacune de ses scènes et les courtes apparitions de Gregory présagent une suite de qualité.

En parallèle, intrigue totalement secondaire pour david où on se concentre plus sur son "boulot". Il rencontre à l'hôpital une ravissante jeune femme qui lui fait des avances. On sent la fouteuse de troubles venir à plein nez mais finalement pourquoi pas puisque ça permettera de faire avancer l'histoire générale. Et c'est finalement là l'avantage de Damages, c'est que toutes les intrigues se réunissent et on a vraiment aucun détail laissé au hasard. Ca fait plaisir de suivre une série qui ne propose quasi voir aucune intrigue de transition.

En bref : Voilà ce qu'on appelle un épisode parfait. Les scénaristes ont réussi à pondre un épisode littéralement parfait, c'est-à-dire que chaque scène a un intérêt non-négligeable.

Posté par _Red à 11:27 AM - Damages - saisons 1 et 2 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire