Unit-E

Critiques de séries telles Friday Night Lights, Skins, LOST, Desperate Housewives ou enore Veronica Mars.

29-09-08

Brothers and Sisters épisode 3.01

brothersandsisters301Après Dexter, Californication, Desperate Housewives, c'est à Brothers and Sisters de faire son retour sur le blog. Après la saison 2 très bancale, le pari que les scénaristes doivent relever est de faire mieux que l'an passé pour espérer retrouver la qualité de la saison 1. Il faut dire qu'après le fiasco Rebecca et la remise en question de sa paternité, c'était difficile de renouer avec la qualité d'antan et c'est désormais sous un autre oeil que je regarde la série, plus comme une série attachante mais sans plus plutôt que d'une série solide et bien maîtrisée.

Donc je n'ai pas trouvé ce premier épisode transcendant en fait puisqu'on sent vraiment que la série n'a plus grand chose de révolutionnaire à apporter au genre. On se contente d'approfondir les relations entre les personnages, c'est tout. Mais on a l'impression qu'en deux ans, on a fait le tour de la psychologie donc on se retrouve avec un épisode classique de la série qui, à défaut de surprendre, permet de faire passer le temps même si on s'ennuie pas mal.

Je comprends pas pourquoi il faudra attendre 13 épisodes avant de voir le visage du fameux Ryan puisqu'on est à deux doigts de faire sa rencontre. Etrange. En tout cas, c'est un des principaux sujets de l'épisode et j'avais peur quand Nora a dit qu'elle ne voulait plus en parler, j'ai cru qu'ils allaient passer à côté du cliffhanger. Ouf, c'est déjà ça. Le secret devient une révélation quand Sarah décide de le dire à Kitty qui l'avoue à la famille. Tout le monde est au courant pour Ryan mais personne n'a l'air de vraiment s'y intéresser sauf Kevin. Nora ne veut même pas le voir au départ. Ca reste un des fils rouges de la saison mais c'est aussi ça le problème, cette intrigue nous rappelle la grossière erreur d'avoir changé le père de Rebecca l'an passé et c'est pour beaucoup, dont moi, ce qui a fait que la série a sauté le requin. Je continue à suivre par attachement aux personnages mais sans plus. Je finis mon épisode et je pense à autre chose, la série n'est plus trop marquante.

Ce qui est le plus pathétique dans l'histoire et je l'ai dit plusieurs fois en début d'année, c'est que tout ça a été bouleversé pour mettre ensemble Justin et Rebecca ! Alors certes ils forment un couple sympathique mais ils pouvaient tout simplement ajouter un nouveau personnage féminin ou faire revenir Tyler de la saison 1 (même si Emily Vancamp a un atout physique assuré, je préfère Tyler physiquement) :)
Donc les enfants de Sarah apprennent pour Justin et Rebecca avant que la famille complète le découvre. Aucune réaction excessive, ça passe presque inaperçu. Etrange là aussi. Bon on nous sort encore le mélodrame, c'est un peu gonflant et laborieux.

Une grande partie de l'épisode concerne Kevin et Sarah. Déjà parce que ce sont les deux premiers à être au courant pour Ryan, mais aussi parce qu'ils ont leur lot de drame individuel. Kevin doit gérer la décision de Tommy de le virer d'Ojai, décision à laquelle a adhéré Holly. Ce sera intéressant de fouiller un peu plus de ce côté-là même si ça ne m'enthousiasme pas plus que ça. Ce qui concerne Sarah est encore trop conventionnel : elle ment à Kitty en lui disant avoir écrit la lettre de recommandation alors que c'est Nora qui l'a fait. C'est à la limite du cucul cette histoire. C'est pas mauvais à la base mais on sent vraiment que tous les atouts qui faisaient de BaS autre chose qu'une série familiale un poil trop conventionnelle ont disparu : la politique, la guerre en Irak, ... Là c'est purement familial et on sent qu'il y a quelque chose qui manque. Je ne suis pas sûr de suivre la saison complète si c'est la direction que prend la série.

Evidemment, Tommy et Julia sont toujours mis de côté. Tommy est toujours le frère le plus antipathique. C'est gênant parce qu'après 2 saisons on a toujours rien fait de ces deux-là et ils apparaissent toujours de façon anecdotique comme si c'était pour que les scénaristes nous rappellent qu'ils ne les ont pas oubliés. Par contre, ma partie préférée concerne Nora et Holly. C'était court mais bien amené. La dernière scène était la meilleure de l'épisode quand Nora annonce que William avait une autre maîtresse à Holly. On touche un point intéressant du drame Ryan et c'est "prometteur". Faut dire que Holly est mon personnage préféré donc ça aide aussi.

Bref, un season premiere ni mauvais ni bon, tendant vers le mauvais qui lance une saison assez insipide : les atouts de la série qui en faisaient plus qu'une simple série sur des relations familiales ont disparu et on le sent facilement dans cet épisode. Je remets en question mon visionnage de la saison 3...

Posté par _Red à 09:11 PM - Brothers and Sisters - saisons 2 et 3 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire